L’auteur

Jessica Fièvre est l’une des romancières haïtiennes les plus prolifiques de son époque. Découvrez son aventure littéraire, sa fièvre d’écrire, les raisons qui la poussent à créer, ses références, tout ce qui la rattache à la plume.

Michèle-Jessica (M.J.) Fièvre, détentrice d’une maîtrise en création littéraire, est la directrice de publication de Sliver of Stone Magazine, aux États-Unis, et du journal Onè? Respè! de Women Writers of Haitian Descent, Inc. Elle occupe d’ailleurs le poste de secrétaire de cette organisation.

Romancière classée à plusieurs reprises au tableau des meilleures ventes de Livres en Folie, elle publie également des nouvelles en anglais dans diverses revues américaines, telles que The Southeast Review et The Nervous Breakdown, et des articles dans la revue Vis-à-Vis Magazine.

Sa nouvelle, La Chanson du Bouc, se trouve dans l’anthologie Une journée haïtienne (textes réunis par Thomas C. Spear. Montréal: Mémoire d’encrier / Paris: Présence africaine, 2007: 101-106.) et sa nouvelle, The Rainbow’s End, fait partie de Haiti Noir (Akashic Books, 2011), collection éditée  par Edwidge Danticat.

« Voici une romancière qui sait écrire une histoire, construire un récit et maintenir le rythme de telle sorte que le lecteur, constamment en haleine, attend avec impatience le dénouement. Jessica nous introduit dans un univers apparemment sain et sème adroitement par ci et là des éléments qui, en créant l’atmosphère idéal, vont, à un certain moment, aboutir à la crise. Et quand cette crise survient, le lecteur est ficelé complètement. Ne pouvant plus faire marche arrière, il accepte avec délectation l’ambiance et le suspense. Son seul désir alors est qu’on lui fasse durer le plaisir et que le dénouement soit au-delà de ses attentes et de ses prévisions. »
Gary VICTOR, au sujet de La Bête

« Jessica Fièvre a choisi d’écrire dans un style mystérieux relatant l’imaginaire et le réel haïtien. Avec une verve à nulle autre pareille, Jessica nous transporte dans un univers intemporel empreint de merveilleux, de romantisme et de suspens. »  
 
Alessandra LEMOINE, au sujet de Thalassophobie

« Jessica écrit dans une langue limpide, imagée, suave, dense. »
Schultz LAURENT Jr, au sujet de Les Fantasmes de Sophie

« Extrèmement apte et d’une capacité créative, Jessica Fièvre est une virtuose de l’écriture. »
Jobnel PIERRE, au sujet de La Bête

Publicités