Jeunes auteurs, à vos plumes!

Nouvelliste | Publié le : 13 juin 2013 | Rosny Ladouceur

La maison d’édition Lominy Books, dirigée par Hector Lominy, et la romancière haïtienne Jessica Fièvre, lancent un appel à propositions de nouvelles pour un livre collectif sur le thème « Fais-moi peur », dont la date de parution est prévue pour le mois de juin 2014.

Ce concours d’écriture baptisé « Fièvre rouge », ouvert au polar, au fantastique ou à la science fiction, vise à stimuler l’intérêt des jeunes auteurs à l’écriture. « Format d’écriture brève, textes courts qui osent, bousculent, touchent », précise Jessica Fièvre, qui promet d’aider de jeunes auteurs à cultiver l’amour pour l’expression écrite, tout en reconnaissant avoir été poussée à ses débuts dans l’écriture par d’autres écrivains tels que Gary Victor, Margaret Papillon, etc.

Les plumes des auteurs se doivent d’explorer le monde mystérieux, de créer par la force de leur imaginaire un univers sombre, merveilleux et fantasmatique, lequel univers a déjà été peint dans « La bête », « Thalassophobie » ou « Le feu de la vengeance ». Le surnaturel ou le surréel doivent donner chair à leur écriture et ainsi troubler les regards. Agencement d’intrigues insérées en un lieu précis et restreint, en un temps limité, en un champ actionnel réduit. C’est du moins au regard de toutes ces contraintes que l’auteur inspiré arrivera à peaufiner son histoire. Une écriture qui baigne dans la peur, l’incertitude, le doute.

« J’aime les genres de l’épouvante et du fantastique. Des aventures qui me faisaient rêver à d’autres mondes mystérieux, des territoires du crépuscule interdits aux êtres humains… Là où les créatures de l’ombre attendent leur retour dans notre dimension », confie Jessica Fièvre.

La romancière, déjà best-seller à plusieurs éditions de Livres en Folie, dévoile aux intéressés les critères de sélection des textes. Construction de l’intrigue et sa suite logique, structure, rythme, espace polyphonique, écriture technique qui ne mêle pas superflu et quête du beau, du bien dire. Pas de textes érotiques ou grossiers. Originalité dans la conception de l’histoire, selon la perspective narratologique envisagée. Et surtout respect du thème « Fais-moi peur » qui a été retenu par Lominy Books, l’initiateur du concours. Ne pas dépasser 3 500 mots (ou signes), ce qui donne au total 10 à 12 pages sans interlignes. Taille de caractères : 11. Format RTF ou DOC.

La violence et le sexe sont des thématiques à traiter avec prudence. Le concours s’adresse aux jeunes écrivains n’ayant jamais publié, aux écoliers, aux universitaires et au public en général. « Ils peuvent soumettre autant de textes qu’ils souhaitent », rassure encore l’éditrice de l’anthologie trilingue « Ainsi parla la terre ».

Les textes (en français) doivent être adressés par courriel au responsable de la publication de la maison d’édition basée à Davie (Floride) à l’adresse lominybooks@gmail.com. Les noms et les coordonnées doivent être mentionnés en fin de textes.

Les postulants disputeront trois prix: le premier sera un montant de 150 $us, le deuxième de 100 $us et le troisième de 50 $us. La date limite d’envoi des textes a été repoussée jusqu’au 15 juillet 2013.

Jeunes auteurs, à vos plumes ! Que cette fièvre rouge vous fasse délirer des mots !

Publicités