Lominy Books lance Fièvre rouge

Le Nouvelliste | Publié le : 05 juin 2013 | Rosny Ladouceur

Lominy Books, maison d’édition établie à Davie en Floride, lance le concours d’écriture « Fièvre rouge » sur le thème « Fais-moi peur ». Jessica Fièvre, romancière, nous explique pourquoi dans un entretien accordé au Nouvelliste.

 

L.N. : « Fièvre Rouge » est lancé et ouvert aux jeunes auteurs inspirés. D’où vient l’idée d’organiser ce concours d’écriture « Fais-moi peur »?

J.F. : Comment stimuler efficacement l’intérêt des jeunes pour l’expression écrite et faire connaître ce que les adolescents expriment et racontent? Lancer un concours ! La réalisation de ce projet a apporté, dans plusieurs écoles, une dimension stimulante au vécu pédagogique des classes de français. L’idée de participer à la production d’une oeuvre littéraire collective a dynamisé l’engagement de nos élèves face à leur apprentissage, tout en modifiant ou améliorant leurs rapports avec la lecture et l’écriture. La création de cette situation motivante a donné un sens aux activités favorisant le développement des habiletés à communiquer. Je mets de l’écrit dans tous les recoins de mon existence.

Lorsque j’ai écrit mon premier roman, Le Feu de la Vengeance, j’avais à peine 13 ans. A l’époque, je gardais sous mon oreiller un petit carnet qui me permettait à la moindre insomnie de noter, de griffonner, de saisir de la matière à écrire dans la journée. J’avais déjà cet amour du papier, du stylo, du texte. L’écriture, pour moi, était éminemment intime, mais je percevais bien l’ambiguïté du désir qui me titillait: être lue aussi. Il y avait pour moi un lien entre le manque de confiance en soi, le doute, qui venait se nicher dans l’acte d’écrire, et le besoin d’un regard extérieur.

J’ai confié mes textes à ma soeur Patricia, à ma tante Marlène Fièvre, et ensuite à mon prof de français, Yannick Legros… juste pour voir. Elles m’ont encouragée. J’ai aimé leur regard et cette sorte de permission d’écrire. A 16 ans, j’ai publié Le Feu de la Vengeance. Quelle surprise lorsque Gary Victor est arrivé à ma vente-signature! Je n’oublierai jamais le sentiment de validation et de fierté que cela m’a apporté. Quelques semaines plus tard, je rencontrais Margaret Papillon qui elle aussi, me prenait au sérieux, me donnant des conseils. Deux grands piliers de la littérature haïtienne contemporaine me prêtaient une oreille attentive! Je me suis alors promis d’aider de jeunes auteurs à mon tour.

L.N. : Lominy Books est le principal initiateur et organisateur. Pouvez-vous nous parler un peu plus de Lominy Books?

J.F. : Lorsque l’idée du concours Fièvre Rouge m’est venue, j’en ai parlé à mon conjoint, Hector Lominy, directeur des éditions Lominy Books, à Davie, en Floride. Il a accueilli l’idée avec enthousiasme. A Lominy Books, nous aimons les multiples possibilités qu’offrent les formats d’écriture brève (la nouvelle, le miniroman, la poésie). Nous nous intéressons aux textes courts—textes qui osent, qui bousculent, qui touchent… Dans toutes les écoles, des jeunes écrivent et, jour après jour, sont en marche vers la maîtrise d’eux-mêmes. Lominy Books désire valoriser leur réussite et leurs efforts. Adolescente, j’ai eu la chance de participer à la deuxième édition du Concours Jacques Stephen Alexis de la nouvelle. Quelle excitation! L’idée qu’un de mes textes allait habiter les pages d’un livre m’apportait beaucoup d’émotions. Écrire, c’est communiquer, c’est entrer dans la magie des mots. Publier, c’est avoir le privilège d’élargir le champ de notre communication.

L.N. : Pourquoi le choix de la thématique « Fais-moi peur » ?

J.F. : J’aime les genres de l’épouvante et du fantastique. Enfant, je me réveillais pendant la nuit et je prenais une lampe de poche pour lire les livres Chair de Poule, de Stephen King et d’Alfred Hitchcock—des aventures qui me faisaient rêver à d’autres mondes mystérieux, des territoires du crépuscule interdits aux êtres humains… Là où les créatures de l’ombre attendent leur retour dans notre dimension. La plupart de mes romans relèvent du merveilleux : Le Feu de la Vengeance, La Bête, Thalassophobie, Métamorphose, etc. J’aime ces histoires, ces interdits, ces rites de passage et je reste accrochée à cet univers, cet imaginaire où rôdent des ombres mystérieuses et fantasmatiques, où planent des ambiances surréalistes… où naît le doute entre la réalité et l’ailleurs.

L.N. : Pouvez-vous énumérer les critères de sélection des textes qui doivent paraître dans le collectif « Fais-moi peur »?

J.F. : Lominy Books est à la recherche de nouvelles pour un livre collectif sur le thème « Fais-moi peur ». Sans restriction de genre, nous sommes autant ouverts au fantastique qu’au polar ou encore à la science fiction. Nos critères de sélection sont les suivants: le premier de tous, c’est l’histoire. La construction de l’intrigue, la structure, le rythme, les choix narratifs… Hector et moi sommes exigeants sur les différents aspects techniques de l’écriture. En second, bien entendu, l’originalité. La nouvelle est un genre qui ne supporte ni superflu, ni banalités. L’originalité peut se situer dans le concept de l’histoire, dans son traitement, dans la façon de raconter… Troisième point, et non des moindres: le respect du thème. Enfin, la collection s’adressera à un public que nous souhaitons le plus large possible. Nous sommes donc relativement attentifs à la vulgarité et à la façon d’aborder la violence et le sexe. Pas de textes érotiques ou grossiers.

L.N. : Comment s’inscrire au concours?

J.F. : Les auteurs devront adresser les textes (en français) par courriel au responsable de la publication, à l’adresse suivante: lominybooks@gmail.com. Ne pas dépasser 3 500 mots (équivalent approximatif de 10 à 12 pages, sans interligne, taille des caractères: 11). Format RTF ou DOC. Un auteur pourra soumettre autant de textes qu’il souhaite, à condition qu’ils n’aient jamais été publiés et qu’ils aient un rapport évident avec le thème. Le nom de l’auteur et ses coordonnées devront être clairement indiqués et accompagner les textes.

L.N. : Quels prix les postulants vont-ils se disputer?

J.F. : 1er prix: $150 US 2e prix: $100 US 3e prix: $50 US

L.N. : Quelle est la date limite d’envoi des textes?

J.F. : La date limite d’envoi est le 15 juillet 2013. Les textes sélectionnés seront publiés en 2014. Pour plus d’informations, visitez fievrerouge.com.

Publicités